Départements concernés

22 Côtes-d’Armor (chef-lieu Saint-Brieuc)

ISSN
ISSN 1966-1045 = Le Messager des Côtes-du-Nord
ISSN de sa reproduction numérique : 2591-8559
Partager
Cette notice dans d’autres catalogues
Rechercher dans la base Patrimoine du Catalogue Collectif de France
Photo (Côtes-d'Armor. Archives départementales) de : Le Messager des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc : Francisque Guyon, 1839-1840. ISSN 1966-1045.

photo : Côtes-d'Armor. Archives départementales



Le Messager des Côtes-du-Nordjournal industriel, agricole, commercial, faisant suite à la Feuille d'annonces
Numérotation : 30e année, 4e s., n° 1 (2 nov. 1839)-31e année, 4e s., n° 22 (28 mars 1840) [?]
Ville (siège du journal) : Saint-Brieuc : Francisque Guyon
Période de parution : 1839-1840
Format : 37 cm
Fréquence de parution : Hebdomadaire
notes
- Imprimeur Francisque Guyon
- Dir. Kerambrun
- Dates de début et de fin de publication d'après Erteach, "Un siècle d'histoire de la presse briochine" in : "Société d'émulation des Côtes-du-Nord", t. 104 (1975), Saint-Brieuc, 1976, p. 66
Généalogie de ce journal
*Feuille supplémentaire d'annonces et avis divers
Devenu : Feuille commerciale et judiciaire du département des Côtes-du-Nord. N° 1 (1er mai 1815) [?]-n° 320 (11 juin 1821) [?]
Devenu : "Feuille d'annonces du département des Côtes-du-Nord". N° 1 (16 juin 1821) [?]-n° 384 (3 janv. 1829) [?]
Devenu : "Feuille d'annonces, littéraire, agricole, industrielle, commerciale des Côtes-du-Nord". 19e année, n° 1 (10 janv. 1829)-30e année, n° 561 (26 oct. 1839)
Devenu : "Le Messager des Côtes-du-Nord : journal industriel, agricole, commercial...". 30e année, 4e s., n° 1 (2 nov. 1839)-31e année, 4e s., n° 22 (28 mars 1840) [?]
Voir ce journal
numérisé
Où trouver ce journal ?

Bibliothèque nationale de France
Site François-Mitterrand, Bibliothèque de recherche. Sur microfilm, cote : MICR D-1519 : 31e année, 4e s., n° 14 (1er févr. 1840)
ReplierDéplier
Voir aussi :
Journaux concernant le même département ; numérisés
Journaux concernant la même région ; numérisés